BioCoop améliore son empreinte carbone grâce à GTBox Commerces

BioCoop améliore son empreinte carbone grâce à GTBox Commerces

Le magasin BioCoop de Rouen-Jeanne-d’Arc s’est équipé de la solution GTBox Commerces en septembre 2019.

Après un peu plus d’un an de fonctionnement, l’heure est aux calculs de rentabilité.

Le site est équipé d’un chauffage central a base de chaudière à gaz, de radiateurs traditionnels et d’aérothermes.

Le Sociétaire du magasin (BioCoop est une Coopérative) n’a pas souhaité baisser ses consignes de chauffe pour conserver un bon niveau de confort pour ses clients.  Malgré cela, il a réalisé une économie de gaz de 25%, annonçant un retour à l’investissement d’un peu plus de deux ans !

La parfaite maitrise des consignes selon les périodes d’activité, la mesure précise des T° au cœur des rayons grâce à nos sondes sans fil et sans piles, le couplage entre les diffuseurs sur la surface de vente et la chaudière, les algorithmes de régulation et d’anticipation, ont parfaitement joué leurs rôles.

De nouvelles évolutions du paramétrage vont être testées pour l’hiver prochain : La variation de consigne en fonction de la température extérieure pour tout de même abaisser un peu la T° lorsqu’il fait très froid dehors (les clients étant chaudement habillés), le pilotage de la chaudière en loi d’eau, l’anticipation à la baisse pour éviter de réchauffer le point de vente juste avant sa fermeture. L’éclairage pourrait également être passé en gradation sur luminosité naturelle, pour bénéficier d’un apport lumineux assez généreux.

Ces nouvelles optimisations permettront certainement d’atteindre une réduction complémentaire de 5 à 10%,et de dépasser les 30% d’économies.

Le magasin n’est (pour le moment) pas concerné par le décret tertiaire de la loi Elan, en raison de sa superficie. L’objectif du Sociétaire était de mieux maitriser sa dépense énergétique et d’affirmer encore un peu plus sa volonté, chère à l’enseigne BioCoop et à sa clientèle, d’engager son magasin dans une démarche de développement durable.

Objectif largement atteint !

Bâtiments tertiaires, vers un renforcement des contraintes de réduction énergétique.

Bâtiments tertiaires, vers un renforcement des contraintes de réduction énergétique.

Le décret tertiaire de la Loi Elan se concrétise en 2021. Il va obliger les locataires ou propriétaires de bâtiments tertiaires de plus de 1000 m2 à réduire leurs consommations d’énergie.

Deux options seront possibles :

  • Une diminution de la consommation par rapport à une année de référence définie entre 2010 et 2019. Cette diminution devra atteindre 40% en 2030, 50% en 2040, 60% en 2050.
  • Une consommation d’énergie en valeur absolue définie selon le type d’activité et la localisation du bâtiment.

La plateforme OPERAT, gérée par l’ADEME, obligera les acteurs à choisir l’option de réduction retenue, définir leur année de référence et saisir leur consommation d’énergie par bâtiment.

Au-delà des simples outils de mesure de consommation, qui permettront les déclarations annuelles, il est donc important de s’engager rapidement dans une politique de réduction de la dépense énergétique.

En 2025 (après demain) , ce sont les bâtiments dont les systèmes énergétiques dépassent 290 kW qui devront obligatoirement être équipés de solutions de pilotage garantes d’une parfaite optimisation.

Il existe un grand nombre de systèmes de pilotage énergétique de bâtiment (GTB). Cependant, elles sont le plus souvent et historiquement tournées vers les grands bâtiments et assez lourdes à mette en œuvre.

Notre solution GTBox est particulièrement adaptée aux bâtiments de taille moyenne (<10 000 m2) également visés par ce décret. Elle vous permettra de mettre en œuvre très simplement un système de mesure mais surtout de pilotage énergétique, pour répondre aux nouvelles exigences environnementales.

GTBox est éligible aux Certificats d’Economie d’Energie. Vos projets peuvent donc être largement accompagnés par des aides significatives. Le Plan de Relance, lié à la crise sanitaire et économique que nous traversons, apporte un complément d’aides pour financer les projets de réduction de consommation d’énergie.

L’efficacité énergétique d’un bâtiment ne se réduit pas à la simple mise en place d’équipements et de solutions performants. C’est trop souvent le cas et cela débouche rapidement sur des dérives. Il faut un suivi relativement régulier du fonctionnement des systèmes. Là aussi, grâce à la conception même de GTBox et à nos partenaires, nous pouvons vous accompagner et vous proposer des services efficients.

Ce sont les petits pas de chacun qui font les grandes avancées de l’humanité, alors n’attendons plus !

La Gestion Technique de Bâtiment bientôt obligatoire

La Gestion Technique de Bâtiment bientôt obligatoire

Le récent décret tertiaire de la loi Elan impose aux bâtiments tertiaires de plus de 1000 m2 une réduction de 40% de leur consommation d’énergie à échéance 2030 (comparée à 2010). A partir de 2020, la consommation d’énergie de ces mêmes bâtiments devra être déclarée afin de garantir au mieux les engagements de baisse de consommation.

Un nouveau décret « BACS & SRC » est en préparation. Il s’inscrit dans une logique de moyen pour atteindre les objectifs de résultats en termes de performance énergétique.

Il traduit en droit français la directive révisée (UE) 2018/844 portant sur la performance énergétique des bâtiments, relative aux systèmes d’automatisation/contrôle et d’autorégulation de la température, dans les bâtiments neufs et existants : BACS & SRC.

Il va imposer, entre autres, aux bâtiments tertiaires dont la puissance énergétique est supérieure 290 kW (chauffage, refroidissement et ventilation), la mise en place d’un système de Gestion Technique de Bâtiment (en Anglais : Building Automation and Control System).

Cette obligation devrait concerner les bâtiments neufs en 2020 et les bâtiments anciens à partir de 2025.

Les systèmes mis en place devront respecter les exigences des classes A ou B de la norme NF EN 15232.Cette norme détermine en synthèse les fonctionnalités à respecter pour garantir une bonne efficacité énergétique des systèmes mis en place.

L’entrée en vigueur des dispositions législatives devrait avoir lieu en mars 2020.

Le législateur, au travers de ce nouveau décret, intègre l’intérêt de plus en plus évident des systèmes de pilotage et de régulation pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments.

Une obligation de plus me direz-vous, mais elle va dans le bon sens, et ne vous en faites pas, nous sommes là pour vous aider…

Formation GTBox à l’IUT de Rouen

Formation GTBox à l’IUT de Rouen

 

Une nouvelle licence professionnelle "Energies et Systèmes de Mobilités Durables" a ouvert à l’IUT de Rouen à la rentrée 2019.

Elle s’inscrit dans la dynamique générale de la transition énergétique et des emplois associés.

Elle vise à former de futurs professionnels disposant d’une culture générale et des bases scientifiques nécessaires à la compréhension des problématiques d’Énergie/Climat et de mobilités actuelles.

Conscient de l’impact du bâtiment et de l’enjeu qu’il représente dans la transition énergétique, le Responsable de la licence a souhaité faire un focus sur la Gestion Technique de Bâtiment et ses nouvelles technologies.

Il nous a missionné pour réaliser une journée de formation alliant théorie et travaux pratiques.

Grâce à la simplicité de mise en œuvre de GTBox et aux nouvelles technologies qu’elle embarque (IoT), nous avons pu réaliser des maquettes de démonstration.

Nous avons ainsi permis aux étudiants de découvrir les dernières technologies IT du bâtiment, de comprendre la logique fonctionnelle d’une GTB et de la mettre en œuvre.

A en croire la photo de fin de journée, tout le monde était satisfait !

Pilotage intelligent de l’éclairage public

Pilotage intelligent de l’éclairage public

L’internet des objets (ou IoT pour Internet of Things) est désormais connu pour permettre à des équipements de transmettre des informations simplement, et sur de grandes distances. Un compteur d’eau par exemple peut transmettre ses mesures sans devoir être relevé manuellement.

Nous avons intégré dernièrement la technologie Lora, un des protocoles de communication de l’IOT,  pour piloter l’éclairage du parking d’un centre commercial Carrefour de 80 000 m2. L’objectif était de piloter chaque candélabre (lampadaire), en gradation,  de manière indépendante et en fonction d’un certain nombre de critères (horaire, luminosité, position, …).

On peut imaginer par exemple d’éclairer plus faiblement tout ou partie du parking avant ouverture commerciale, pour permettre un accès sécurisé du personnel au site, tout en limitant la consommation d’énergie. On peut imaginer également d’éclairer plus fortement le parking pendant les périodes de forte activité commerciale. On peut imaginer de diminuer l’éclairage en cas de surconsommation électrique pour éviter les surfacturations.

Bref, on peut imaginer beaucoup de choses grâce aux algorithmes de gestion d’éclairage de GTBox.

Cette technologie ouvre la possibilité de piloter des éclairages publics de manière intelligente à l’échelle de communes. Imaginez un éclairage qui diminue la nuit pendant les faibles périodes de fréquentation, sans pour autant s’éteindre totalement avec toutes les problématiques induites. Imaginez l’inverse, un éclairage qui puisse augmenter, dans certains quartiers ou dans certaines zones pendant des périodes de forte activité.

La baisse de consommation d’énergie est proportionnelle à la diminution de l’intensité d’éclairage. Une diminution de 10% de l’éclairage est presque invisible à l’œil nu mais fait pourtant baisser la consommation d’énergie de 10%.

Toutes ces nouvelles technologies vont dans le sens de la préservation de l’environnement qui devient capitale, on le mesure désormais presque quotidiennement.

Elle concerne nos enfants ou petits-enfants qui connaitront les années 2100.

Elle est également, pour les entreprises et collectivités, une façon d’investir sur le très long terme pour préserver un équilibre économique forcément étroitement lié à l’équilibre sociétal.